Onction Chrismale

Le Sacrement du Saint Esprit

Après la triple immersion, le nouveau baptisé est revêtu d' un vêtement blanc que les textes liturgiques appellent aussi vêtement de lumière, tunique royale, vêtement d' immortalité.
Nous savons qu' en se dépouillant de ses vêtements avant le baptême, le catéchumène rejette le vieil homme et sa vie antérieure, vie de mort et de séparation. En revêtant ce vêtement blanc après le baptême, en recevant un cierge allumé, signe de la Lumière reçuedu Christ, le baptisé retrouve sa vraie nature libérée du péché : ayant été baptisé en Christ, ayant revêtu le Christ, le baptisé est prêt à recevoir le Saint-Esprit Lui-même.
Le célébrant, par une onction du Saint Chrême, signe le front, les yeux, les narines, la bouche, les oreilles, la poitrine, les mains et les pieds du baptisé en disant à chaque fois " Reçois le sceau du don du Saint-Esprit " ; le baptisé vit la Pentecôte et reçoit Celui que le Christ et le Christ seul, possède de façon substantielle : le Saint-Esprit répandu de tout temps par le Père sur Son Fils. Ayant été baptisés en Christ, nous avons revêtu le Christ : le Christ est l'Oint et nous recevons Son Onction; le Christ est le Fils et nous sommes adoptés en tant que fils; le Christ a en Lui l' Esprit qui est sa Vie et nous obtenons de participer à Sa Vie. Par le sceau marqué sur nous, nous appartenons au Père, nous sommes fils adoptifs, nous devenons temple du Saint-Esprit, la porte de la déification est ouverte.
Dans les temps anciens, le baptême et la chrismation se faisaient dans un bâtiment distinct de l' Eglise, le baptistère; aussitôt aprés l' onction les baptisés revêtus d' un vêtement blanc et cierge à la main étaient emmenés par l' évêque et les prêtres dans l' Eglise où attendait la communauté pour commencer la célébration de l' eucharistie pascale : d' où la procession, aujourd'hui, autour du baptistère trois fois, en chantant " Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu le Christ. Alleluia ! "
Commence alors immédiatement la Liturgie eucharistique.